Politique sur les cookies
Les cookies sont essentiels pour l'optimisation de notre site Web. Ils nous aident à enregistrer les statistiques générales d'utilisation et de stocker d'autres informations qui nous permettent de fournir des fonctionnalités telles que l'outil de comparaison. Ces cookies ne stockent aucune donnée personnelle identifiable. En savoir plus sur les cookies

09/07/2014

Fiesta ST, la Sportive de l'année 2013

Info Presse

La plus performante des Fiesta est animée par le 4 cylindres 1.6 EcoBoost déjà vu notamment sous les capots des Focus C-Max et Mondeo. Sous une appellation qui désigne chez Ford les moteurs essence à injection directe suralimentés se cache une mécanique légère (toute en aluminium) et sophistiquée avec des calages variables de distribution pour les arbres à cames d'admission et d'échappement et un turbocompresseur Borg&Warner à double entrée.

La calibration de ce 1.6 EcoBoost est spécifique pour cette version ST, tout comme la ligne d'échappement et le collecteur d'admission, qui intègre un "Sound Symposer", soit un conduit acoustique chargé de transmettre le bruit d'aspiration du moteur vers l'habitacle lorsque le conducteur écrase l'accélérateur. Ce dispositif qui a déjà fait ses preuves pour la Focus ST fonctionne aussi très bien sur la Fiesta. Discret au quotidien, le moteur change de sonorité pour produire un feulement rauque en conduite sportive.

Malins, les ingénieurs de Ford reconnaissent que la Fiesta ST est légèrement moins performante que ses rivales, mais précisent que la fonction "overboost" porte pendant une quinzaine de secondes la puissance de 182 ch à 200 ch. Soit exactement le chiffre revendiqué par les Clio RS et Peugeot 208. L'overboost est déclenché par l'enfoncement rapide de la pédale d'accélérateur qui fait passer la pression de suralimentation de 1,05 à 1,45 bar. Le couple maximal passe alors de 240 à 290 Nm. Il est transmis aux roues avant par une boîte manuelle 6 vitesses.

Le châssis évolue logiquement pour faire face à cette hausse de puissance. Les porte-moyeux avant d'abord, qui déterminent un carrossage négatif plus prononcé pour augmenter le potentiel du train avant en virage, et un rapport de direction effectif plus direct pour réduire les actions du conducteur au volant sur parcours sinueux. Le train arrière à traverse déformable est plus rigide pour réduire les mouvements de roulis. Les ressorts et amortisseurs sont respectivement plus raides et plus tarés, et déterminent une garde au sol réduite de 15 mm par rapport au reste de la gamme Fiesta.

La ST chausse aussi plus grand, en l'occurrence des Bridgestone RE050A en 205/40 montés sur des jantes en alliage de 17 pouces. Le système de freinage est constitué de 4 disques, ventilés de 278 mm de diamètre à l'avant, mais toujours pincés par de simples étriers flottants. La ST est construite sur la même ligne d'assemblage que les autres Fiesta à Cologne en Allemagne.

"LePoint.fr"

N'hésitez pas à nous contacter pour découvrir la Sportive de l'année 2013



Actualités